Être heureux en couple : la loi du 50-50

Au début de notre relation, nous savions déjà que les hommes et les femmes étaient différents. Mais nous étions loin d’imaginer que nous l’étions autant.

Chaque homme et chaque femme est unique mais tous les hommes ont plus ou moins les mêmes traits de caractère, et il en va de même pour les femmes.

En ce qui nous concerne, nous n’avons pas fait exception à la règle. Mais cela ne nous empêche pas de nous aimer. Grâce à nos points communs, nos objectifs de vie et nos projets, nous avons pu construire notre vie à deux, puis trois et enfin quatre.

Être heureux en couple ne dépend pas que de l’un ou que de l’autre. Non, pour être heureux en couple, il y a toujours la responsabilité de chacun des deux et la volonté d’y arriver.

Vous le savez, tout n’est jamais tout noir ou tout blanc.

 

coeur

Les distinctions entre les hommes et les femmes

Les femmes ont cette capacité de pouvoir gérer plusieurs tâches en même temps, chose que les hommes ne savent pas faire car leur cerveau fonctionne par travail séquentiel !

Une tâche après l’autre ! Désolé mesdames, mais la science a tranché, les hommes ne sont pas programmés pour réaliser deux choses à la fois, il leur sera donc impossible de jouer avec bébé et préparer le repas en même temps, ou tout du moins pas comme vous les femmes auraient souhaiter qu’il le fasse, à votre manière.

Tout comme le besoin d’organisation chez la femme, bien moins présent chez l’homme, qui est une des particularités féminine, et une vraie distinction dans la complémentarité dans le couple. Une maison bien rangée, un planning carré est souvent dû à ce besoin de la femme de se sentir Maitresse de votre environnement.

Les hommes ont l’avantage indéniable de savoir lâcher prise, de pouvoir faire les choses avec une simplicité déconcertante.

Mais ils ont également la capacité de pouvoir retenir uniquement les informations importantes. Ce qui peut poser souvent problème au sein d’un couple, car nous ne donnons pas forcement le même degré d’importance à ce que qui est dit et que bien souvent d’ailleurs pour nous les femmes tout est MEGA IMPORTANT.

Et nous devons avouer que cela parfois arrange bien certains hommes, n’est-ce pas?  La femme, de son côté, aura plutôt tendance à vouloir TOUT retenir, ce qui la fatigue et souvent l’exaspère de voir que l’homme n’en fait pas autant.

 

Faisons changer les choses adaptons nous !

Alors, chers couples, arrêtez de vous blâmer l’un l’autre, car la nature est ainsi faite.

Vous êtes différents. Prenez le temps d’un repas entre amis pour questionner d’autres couples, sur ces tendances respectives et vous verrez bien vite, que tous les hommes se ressemblent, et que les femmes également.

Cette loi du 50-50 signifie tout simplement que, par nos natures différentes, par nos fonctionnements et nos manières de penser différemment, la responsabilité du bonheur dans votre couple dépend de vous deux. Votre complémentarité en fait votre force, et votre couple ne sera que renforcer si vous preniez conscience de ces faits, et que surtout, vous les acceptiez.

coeur 3

Il ne faut pas demander à votre conjoint ou conjointe de changer car il/elle est né(e) comme cela il/elle pourra s’adapter en faisant quelques efforts mais en aucun il/elle ne pourra changer. Vouloir changer quelqu’un c’est prendre le risque qu’il devienne finalement une personne qui ne nous correspond plus car il risque de changer sur d’autres points.

Il faut s’adapter. Prenons en exemple une situation qui a été pendant des années une des plus grosse prise de tête de notre couple :

“Tu ne m’écoutes jamais, j’en ai marre !” combien de fois ai-je pu répéter cette phrase, combien de fois la situation m’a exaspéré au point de devenir une source de conflit, alors qu’il suffisait juste de comprendre le fonctionnement de chacun, et trouver un moyen pour mieux communiquer à ce sujet (voir article communication). Après avoir discuté de cela ensemble, nous avons comprit que nous devions faire des efforts l’un et l’autre, afin d’apprendre à vivre avec cette différence le plus simplement possible. Parler à notre conjoint(e) quand celui ci est disposé, et donc lui demander si il est prêt à nous écouter, et il en va de soi qu’il doit dire si il est réellement disponible. Si ça n’est pas le cas, dire qu’il est occupé pour le moment, et que donc il risque de saisir que la moitié de l’information. Il m’a donc fallu au début accepter la situation, mais j’ai vite comprit que c’était mieux comme ça, car la conversation que nous aurons plus tard portera ses fruits: l’information sera retenue.

Autre situation à laquelle nous assistons souvent parmi les couples qui nous entoure : ne pas laisser son conjoint faire des choses sans repasser après, ou encore ne pas lui laisser faire parce que ça ne sera pas fait comme on aime. Chaque personne est différente encore une fois, et fait donc les choses comme elle a envie, comme cela lui semble logique.

Nous pouvons voir dans notre quotidien beaucoup de couples ou l’un des deux à l’impression de faire beaucoup plus que l’autre. Il est normal que par la vie que nous avons, il y en est un qui fasse plus de “tâches familiales” que l’autre. Nous pensons qu’il est bon d’être deux pour gérer la vie de couple, la vie de famille, et prendre les décisions. Les tâches quotidiennes ne doivent pas nécessairement être faites à deux, loin de là. Nous devons juste avoir confiance en l’autre, lorsqu’il accompli une tâche.  Il est important de comprendre que lorsque nous lui demandons de l’aide, la tâche sera accomplie d’une certaine manière, à sa façon. Bien souvent, nous avons du mal accepter que cela ne soit pas fait comme nous aimons, et cela est bien souvent source de disputes car nous avons tendance à reprendre notre conjoint sur sa façon d’agir. Cependant nous sommes tous adultes et plus des enfants.

Dans cette situation précise, vous replongez l’autre dans l’enfance et pouvez amener un complexe d’infériorité. Si sa façon de faire ne vous convient pas, faites-le vous-même…mais cela engendre fatigue et irritation, tout comme reprendre votre conjoint inlassablement. De plus, par vos actes ou vos paroles, vous pourrez le blesser, et il pourra penser ” à quoi ça sert de le faire ça n’ira pas de toute façon”, et du coup, il aura tendance à se décharger sur vous au quotidien. Ce sera certainement fait de manière inconsciente, mais par le faites de vous voir  reprendre tout ce qu’il fait, il se tiendra à l’écart de ces tâches. De plus, votre attitude ne lui donnera pas envie d’entreprendre de peur d’être critiquer.

Le sentiment de tout gérer TOUT, tout le temps n’est pas bon pour l’humain, et encore moins dans la vie de couple. Il faut donc savoir déléguer, ou encore mieux s’entraider. Penser à se décharger sur sa moitié est tout à fait normal. Il faut juste accepter qu’il prendra peut-être plus de temps à le faire, ou que ce ne soit pas exactement comme vous le souhaitiez. Bien souvent quand nous aidons l’autre, nous le faisons avec tout notre cœur, il est donc important de comprendre que chacun doit pouvoir s’exprimer librement par ces gestes et ces paroles et surtout de faire les choses comme il a envie (cf article de s’exprimer sans avoir peur du regard de l’autre).

En conclusion, notre conseil est de ne pas chercher à faire comme votre moitié, ou mieux qu’elle. La vie de couple n’est pas une compétition. Vivez dans l’acceptation de l’autre, pour ses qualités mais aussi pour ses défauts. Et n’essayez donc pas de vouloir changer l’autre.

Nous sommes tous, hommes et femmes, uniques et nos différences sont nos forces pour être heureux en couple.

Alors soyons heureux !

N’hésitez pas à partager votre avis sur cet article.

crédit photo: Patryk, Theophilos Papadopoulos, Camerazn, zhouxuan12345678

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *